Un été de transitions

Récit imaginé par Julia Fortuin, Lorraine Margherita Julie Obert et facilité Elodie Dantard lors de la soirée de futurs proches consacrée à la relation au travail, à Paris, le 28 mai 2020.


Andrea passe la porte de l’espace Ressources pour la quatrième fois. Aujourd’hui, il s’agit d’identifier la bonne personne pour contribuer à son projet : c’est enthousiasmant, comme à chaque visite.

La dernière fois, l’espace Ressources avait permis à Andréa de donner corps à son projet de congés parental. Cette fois ci, c’est pour organiser le Festival d’Eté des Transitions de Paris. Andréa est sûre que ce sera rapide, elle sait exactement ce qu’elle vient chercher. Il lui faut une personne qui est apicultrice et qui sait aussi animer des groupes pour tenir un stand. Andréa arrive à l’accueil qui est derrière le comptoir du café. 

– Bonjour je m’appelle Andréa je connais déjà le lieu. Je sais aussi que c’est un lieu en constante évolution alors si il y a des changements par rapport à l’année dernière n’hésitez pas en m’en faire part !

– Oui il y a quelques changements comme le tableau derrière moi qui est interactif et qui met en dessin et en mot les aspirations, les attraits, les compétences et les hobbies des personnes dans la salle mais sinon le fonctionnement reste inchangé. A chaque nouvelle personne, j’ajoute ses infos au tableau. Et vous pourrez retrouver ce tableau dans tous nos espaces. A ces mots, le tableau interactif du café. se met à jour avec les informations relatives à Andréa.

– Super dans ce cas je vous décris mon projet pour le festival d’été des transitions. 

Photo by NeONBRAND on Unsplash

Après un échange autour d’un café, Thomas parle alors à Andréa de Lucie qui par chance est présente aujourd’hui et se trouve dans l’espace création. Elle part à sa rencontre et trouve une personne toute fine avec de grandes lunettes.

– Bonjour, je suis Andrea, 

Elle se présente avec entrain et explique son projet. Elle continue de parler et attend que Lucie, “parfaite pour ce projet” selon les dires de Thomas, s’émerveille. Mais plus Andréa lui parle, plus elle attend une réponse qui ne vient pas. Finalement Lucie prend la parole : “je suis extrêmement intéressée. Comme vous devez le savoir je suis dans cette espace de création car je m’engage dans les transitions et malgré l’intérêt de ce projet je crains de ne pas avoir les compétences suffisantes autour de l’apiculture qui me semblent être essentielles” 

A ces mots, Andréa est desemparée. Comment faire ? Il semblait que Lucie était la meilleure personne pour collaborer. Thomas, dans ses fiches professionnelles, n’avait vu personne d’autre dans les locaux. A cet instant précis où Andréa se demande si elle va réussir, elle voit une abeille voler dans le tableau interactif…

– Lucie vous qui êtes souvent ici, pouvez-vous me rappeler pourquoi il y a un dessin d’abeille sur le tableau derrière vous ?

Lucie explique que les dessins sont les hobbies des personnes présentes dans les lieux. 

Sans plus attendre Andréa se dirige vers la bibliothèque de l’espace Ressources. Un homme est en train de lire un livre sur l’apiculture. Andréa se présente à lui.  

– Bonjour. Andréa se présente et au fil de la discussion découvre que cet homme s’y connaît plutôt bien en apiculture. « J’aimerais bien vous inviter au Festival d’Eté des Transitions de Paris. Cette année, notre dialogue se porte sur l’intelligence collective de la Nature à la Ville.”

– Je serai enchanté de vous accompagner sur cette dimension, par contre je ne suis pas du tout expert enl’intelligence collective !”

Andrea comprend que pour allier les deux compétences, elle aura besoin de deux personnes différentes !

Comme toujours, Andrea repart de l’espace Ressources avec la solution : non pas celle qui pouvait être imaginée en amont, mais celle qui lui permettra de réaliser son projet. Andrea n’a pas trouvé ce qu’elle cherchait : elle a trouvé ce dont elle avait besoin  !

Tags: